top of page

Ciselure remarquable de toutes les appliques en bronze doré pour cette pendule vase pouvant être considérée comme ce qui s’est produit de mieux dans ce modèle.
De part et d’autre du cadran en émail blanc, deux vestales, l’une arborant un croissant de lune pour la nuit, l’autre un soleil pour le jour.
En son sommet, l’encolure du vase accueille une frise de quatre putti illustrant les saisons.
Chacune des anses, finement décorée de feuilles de vigne, s’amorce par une tête de barbu pour s’achever en tête de hibou dans ses enroulements. Hibou, symbole de la sagesse et de la connaissance.
Sous le cadran, à l’orée du piédouche, une belle couronne de laurier,tenue par un ruban, vient parfaire ce florilège de décorations en bronze finement ciselé et doré.
Le piédouche, cerclé d’une frise de feuilles d’eau, repose sur un socle carré, lui-même agrémenté d’un décor en applique simulant un tableau représentant un Cupidon alangui, spectateur du temps qui s’écoule.
De part et d’autre, rinceaux et palmettes .
L’ensemble repose sur quatre pieds raves en bronze doré.
On retrouve les mêmes vestales, anses, têtes de barbus sur deux pendules de Claude Galle illustrées dans le Vergoldete Bronzen p 365, planche 5.12.10 et 5.12.12.

Le cadran est signé Frisard à Rouen, pour Charles Henry Frisard (1779-1820), Maître horloger installé rue du Grand Pont à Rouen, de 1798 à 1820.
Considéré comme un génie de l'horlogerie de l'école de Rouen, il fût emporter par une grave maladie à l'âge de 41 ans.

Époque Empire.

Attribuée à Claude Galle.

Très bel état de conservation.
Dorure d’origine.

Dimensions :
Hauteur  43 cm

Claude GALLE (1759-1815)
Considéré comme l'un des plus importants bronziers de la fin du XVIIIème siècle et du début du XIXème siècle, Claude Galle est aujourd'hui une référence du bronze de style néoclassique. Dès le début de sa carrière, il devient collaborateur de fondeurs célèbres comme Antoine-André Ravrio et Jean Hauré. Cela lui permet de participer à l'élaboration de bronzes destinés au mobilier de la couronne. Sous le Consulat, il devient rapidement le concurrent principal de Philippe Thomire. Il fournit le garde-meuble impérial, meublant ainsi les châteaux de Compiègne et de Fontainebleau. Prenant sa retraite en 1813, il est remplacé par son fils Gérard-Jean. Ses productions autrefois très appréciés des Anglais et des Russes, ont inspiré des bronziers tels que Andreï Voronikhin (1759-1814) et Friedrich Bergenfeldt (1768-1822).Il meurt en 1815 après avoir réalisé des œuvres qui font la fierté de grandes collections.

Comme pour l’ensemble de mes objets et mobilier d'art, je suis très attentive à pouvoir vous les proposer dans une valeur très basse d'estimation d'expert. 

Ne mettant pas l'ensemble de mon Mobilier et Objets d'art sur Proantic, je vous invite à suivre mon compte Instagram où vous pourrez profiter de la totalité des nouveautés: @monantiquaire

Claude Galle : magnifique pendule vase d'époque Empire.

4 800,00 €Prix
  • DIMENSIONS

    Hauteur: 43 cm

    Largeur: 17,5 cm

    Profondeur: 14 cm

  • LIVRAISON

    Sur demande, je gère pour vous la livraison en France ainsi qu'à l'international.
    Les modalités d'expédition dépendent de votre localisation. 
    Contactez-moi afin de connaître le montant et préparer l'organisation de votre livraison.
    Je veille à ce qu'un soin tout particulier soit respecté pour un emballage et une protection adaptés à vos achats.

  • PAIEMENT

    - par carte bancaire sur le site ( paiement en ligne sécurisé )

    - par virement: je vous fournis mes coordonnées bancaires par email sur demande.

    - par chèque ( pour les comptes domiciliés en France )

Articles similaires