Très élégant et important lampadaire d'après François Linke en bronze à patine dorée et métal noir de plus de deux mètres de hauteur.

Il adopte un généreux style rocaille avec de larges feuilles d'acanthe, des ornements de passementerie et des guirlandes de fleurs. Il repose sur un pied tripode duquel se dégage un fût torse en métal noir torsadé. Au centre, un plateau en marbre rouge royal vient agrémenté ce superbe luminaire.

Sa hauteur est réglable de 145cm à 210cm.

Époque Napoléon III.

 

Dimensions

Hauteur: réglable de  210 cm au plus haut , 145 cm en position basse

Diamètre: 45 cm

 

François Linke (1855-1946)

François Linke est un ébéniste français d'origine autrichienne (né en 1855 à Pankraz en Bohême, et mort à Paris en 1946).

François Linke fut sans aucun doute le plus grand ébéniste parisien de son époque. Ayant servi comme apprenti dans sa ville natale de Pankraz, en Bohème, Linke s’établit à Paris en 1875 et créa ses propres ateliers au 170, rue du Faubourg Saint-Antoine en 1881. Il y produisit un mobilier inspiré des différents styles de l’Ancien Régime. En 1900, sa réputation comme un des grands maîtres du mobilier de haute qualité était faite. 

Cependant, c’est sa participation à l'exposition universelle de Paris en 1900 qui marqua le sommet de sa carrière. Dans un décor de chambres meublées Linke exposa un ensemble de pièces extraordinaires dont un Grand Bureau qui lui valut la médaille d’or. Les critiques l’encensèrent à l’image de Charles Dambreuse, qui commenta : « L'exposition de la maison Linke est le gros événement de l’histoire du meuble d’art en l’an de grâce 1900 » (v. C. Dambreuse, « L’Art Industriel à l'exposition de meuble de style - M. F. Linke », in Revue Artistique & Industrielle, Paris, Juillet-Août, 1900).

 

L’immense succès international rencontré par Linke à l'exposition de 1900 lui procura une grande stabilité financière, lui permettant de s’établir dans d’immenses appartements de la prestigieuse place Vendôme, mais aussi de prospecter de nouveaux marchés souvent lointains en participant à de nombreuses expositions internationales. Parmi celles-ci l'exposition Universelle de Saint-Louis en 1904 qui lui valut à nouveau la médaille d’or, l'exposition de Liège en 1905 et l'exposition franco-britannique de Londres en 1908. 

 

Il devint ainsi le fournisseur des plus grandes familles à travers le monde. Linke meubla les résidences de souverains tels que le roi Fouad Ier d’Egypte, de milliardaires tels que Raphael de Lamar à New York, le roi de l’étain bolivien, Simon Patino ou le comte Devoto. Linke créa de nombreux meubles inspirés des différents styles du XVIIIe siècle. Mais ses pièces les plus extraordinaires sont une combinaison du style Louis XV et du style Art Nouveau, leur conférant une très grande originalité. Linke doit en cela beaucoup à sa fructueuse collaboration avec le célèbre sculpteur

Léon Messagé. 

 

En 1904, Linke fut fait officier de l’Instruction publique, et en 1905 il était membre du jury de l'exposition de Liège. Après ses succès à l'exposition de Saint-Louis en 1904 et celle de Liège en 1905, il reçut la plus grande distinction française, la croix de la Légion d’honneur en 1906.

 

Je propose mes objets dans une valeur basse d'estimation d'expert. Ainsi, leur acquisition vous confère l'assurance  d'un placement sûr.

François LINKE :Important Luminaire En Bronze H : 210cm

1 400,00 €Prix
  • DETAILS DE L'ARTICLE

    Dimensions

    Hauteur: réglable de  210 cm au plus haut , 145 cm en position basse

    Diamètre: 45 cm

  • POLITIQUE DE LIVRAISON

    Je gère pour vous la livraison en France ainsi qu'à l'international. Contactez-moi pour un devis.

    Je veille à ce qu'un soin tout particulier soit respecté pour un emballage et une protection adaptés à vos achats.

© 2020 Géraldine Buisson, tous droits réservés