Très souvent, de manière simplifiée, le mobilier de la fin du XVIIIe siècle ( et particulièrement l'époque Consulat) et celui du début du XIXe siècle de l’époque Empire, est amalgamé en une seule et grande famille appelée Empire. Plus arbitrairement : ce qui n’est pas Louis XVI est directement basculé dans le style Empire.

Je vous apporte ici des éclaircissements afin de précisier les attributs stylistiques propres au Consulat concernant la catégorie de meuble des consoles.

À l’inverse de la console Louis XVI, la console Consulat a :

– une structure proche d’un chambranle de cheminée.

– une ceinture rectangulaire.

– des pieds pilastre à l’arrière.

– des pieds antérieur très variés.

– un socle aux mêmes dimensions que le plateau.

– un fond de glace pour celle de grande qualité car les glaces sont très prisées à cette époque.

 

La console devient la catégorie de meuble la plus caractéristique des intérieurs de la fin du XVIIIe siècle et du début XIXe siècle. Elle s’invite systématiquement dans la majorité des pièces de la maison ( rarement dans les chambres à coucher).

Je peux, à présent, revenir à la magnifique console que je vous présente aujourd’hui. Vous aurez remarqué qu’elle est bien dotée de l’ensemble des caractéristiques du consulat y compris avec son fond de glace d’origine ( au mercure et très rare ), tout en revêtant une allure tout à fait exceptionnelle, signature d’un grand maître ébéniste.

Venez attacher votre regard sur les montants antérieurs en forme de cariatides engainées, terminées en griffes de lion.

L’orientation « en oblique » de ses gaines, la taille importante des bustes de cariatides sculptés en ronde bosse, la forme caractéristique des pieds griffes ainsi que la présence d’élégantes platines en acajou venant amortir les pattes de lion sont autant d’éléments emblématiques du travail de l’ébéniste Bernard Molitor.

En voici quelques exemples :

  • Pour l’orientation en oblique des gaines ( signe distinctif dont la quasi totalité des modèles connus sont de Bernard Molitor ):                                                                                                                                                      # secrétaire à abattant en plaquage d’acajou nuagé moucheté, orné de bronzes dorés, faisant partie de la commande du duc de Choiseul Praslin. Cleveland Museum of Art ( voir photo dans la galerie )                                             # bonheur du jour en placage d’ébène et laque du Japon, orné de bronzes dorés, commandés par la reine Marie Antoinette. Musée du Louvre ( voir photo dans la galerie ).                                                       # table de chevet reposant sur un large socle, orné de bronze sur la ceinture et de cariatides aux ongles. Collection particulière.  ( voir photo dans la galerie )                                                   
  • Pour la forme des pieds griffes agrémentés de platine:                                                                                           # commode d’époque consulat à deux vantaux déterminée par le déroulé du plaquage en acajou de Cuba. Collection particulière.  ( voir photo dans la galerie ).                                                                                   # commode en plaquage d’ébène et laque du Japon et paire de commodes à un vantail, formant ensemble avec la commode, constituant l’ensemble mobilier commandé à Molitor par Antoine César de Choiseul Praslin entre 1797 et 1802. Collection particulière.  ( voir photo dans la galerie )
  • Pour l’emploi de grandes étoiles en bronze ciselé et doré identiques en ornementation de certaines pièces de mobilier:                                                                                                                                                                   # console en acajou, ornée de bronzes dorés, la ceinture repose sur des monopodes à tête de lions. Cette table fait partie du mobilier acquis par Jérôme. Schloss Wilhemshöhe, Kassel.                              # guéridon tripode à cariatides, acajou et garniture de bronzes dorés. Sotheby’s New-York, 30.3.1991, n°159.                                                                                                                                                                        # secrétaire de voyage attribué à Molitor 1808–1812, en acajou, plaquage d’acajou et bronzes dorés. Vente Semur-en-Auxois, 18/19.5.1986, lot n°251. Vente Ader Paris, 9.4.1990, lot n°175.

 

Nous pouvons affirmer que cette console ne vient pas des ateliers Jacob, comme beaucoup pourraient le penser, mais bien de ceux de Bernard Molitor.

 

Bernard Molitor 

Né le 22 octobre 1755 à Betzdorf et mort le 17 novembre 1833 à Fontainebleau. Fils d'un meunier d'origine luxembourgeoise

Bernard Molitor est un artiste d’origine germanique qui entreprend son apprentissage à Paris car la France du XVIIIe siècle est un véritable creuset des arts. Bernard Molitor était connu pour son exigence dans le choix des matières utilisées. L'acajou est une essence de bois présente dans toutes ses périodes de création. Il fut d’ailleurs précurseur dans son utilisation dès ses premières productions à compter de 1787, date de son accès à la maîtrise.

 

Bibliographie

# Guide du château Wilhelm cheveux, édition de 1933, Huth, 1962, E.Schulz, 1968, Biehn. B. Foucart.

# Molitor ébéniste de Louis XVI à Louis XVIII. Ulrich Leben. Éditions d’Art Monelle Hayot.

# Le mobilier français du XVIIIe siècle, dictionnaire des ébénistes et des menuisiers, Pierre Kjellberg, les éditions de l’amateur.

B. Molitor: Grande Console En Acajou époque Consulat

7 800,00 €Prix
  • DIMENSIONS

    Longueur: 117cm

    Profondeur: 45cm

    Hauteur: 89,5cm

  • LIVRAISON

    Je gère pour vous la livraison en France ainsi qu'à l'international. Pour une livraison en dehors de l'Europe, contactez-moi afin d'établir un ou plusieurs devis.

    Je veille à ce qu'un soin tout particulier soit respecté pour un emballage et une protection adaptés à vos achats.

  • PAIEMENT

    - par carte bancaire sur le site ( paiement en ligne sécurisé )

    - par virement: je vous fournis mes coordonnées bancaires par email sur demande.

    - par chèque