Magnifique huile sur toile du début du XVIIème siècle, entourage de Guido Reni (1575-1642), école de Bologne. Sur sa toile d'origine. 
L'œuvre vient ici symboliser le repentir du Saint homme, mains jointes, regard vers le ciel, larmes visibles.
Il s’agit de la représentation du moment où saint Pierre, l’un des deux premiers disciples du Christ, se repent d’avoir renié le Christ. En effet, nous savons tous que le Christ fut trahi par Juda, mais nous savons moins qu’il le fut aussi, dans une moindre mesure cependant, par saint Pierre. Jésus le lui avait prédit : « En vérité je te dis, qu’en cette même nuit, avant que le coq ait chanté, tu me renieras trois fois » . Et de fait, après l’arrestation du Christ, saint Pierre nia trois fois le connaître.

Sujet assez populaire et très représenté en peinture au XVIIème siècle. 
En effet, suite au Concile de Trente, les peintres sont encouragés à représenter les Saints qui sont des modèles pour les hommes et surtout qui montrent la voie du salut. Dans ce contexte, le repentir de saint Pierre acquiert une signification très forte puisqu’il montre un homme faillible, en train de se repentir et qui deviendra par la suite le  prince des apôtres. 

Ce type de portrait en buste représentant un Saint ou un Apôtre priant, lisant ou écrivant, est un exercice de style auquel Guido Reni s'est très souvent prêté, trouvant là un moyen d'exercer sa virtuosité dans l'art de représenter les détails de ces figures et l'expression de leurs sentiments. Ces saintes figures relèvent généralement plus du portrait psychologique que physique. Ceux-ci exposant sans pudeur leurs visages tourmentés ou sereins au regard du spectateur. 
Parmi ces galeries de portraits, Carlo Cesare Malvasia (écrivain et historien de l'art du XVIIe siècle) relève l'aisance avec laquelle Guido Reni représente la figure du vieil homme, à l'image de ce magnifique « Les larmes de Saint Pierre ». Le visage tourné vers le ciel, les mains jointes et denué de ses attributs, seule la détresse du vieil homme permet de reconnaitre le saint homme.

Huile sur toile rectangulaire qui à l'origine était prévue pour un cadre en médaillon. 
Bel état de conservation, sur sa toile et son châssis d'origine. Sans encadrement. 

Dimensions de la toile :  73 cm  /  58.5 cm

BIBLIOGRAPHIE
-CC. MALVASIA, Felsina pittrice : vite de pittori bolognesi, Bologne, 1841
-Cesare GARBOLI,L'Opera Completa di Guido Reni, Rizzoli Editore, Milan, 1971, planche 187 p. 111. 
-Gérard Julien SALVY, Guido Reni, Gallimard, 2001, p. 124. 
 

XVIIe siècle, entourage de GUIDO RENI: Les larmes de Saint Pierre.

2 800,00 €Prix
  • DIMENSIONS

    Hauteur: 73 cm 

    Largeur: 58.5 cm
     

  • LIVRAISON

    Je gère pour vous la livraison en France ainsi qu'à l'international. Pour une livraison en dehors de l'Europe, contactez-moi afin d'établir un ou plusieurs devis.

    Je veille à ce qu'un soin tout particulier soit respecté pour un emballage et une protection adaptés à vos achats.

  • PAIEMENT

    - par carte bancaire sur le site ( paiement en ligne sécurisé )

    - par virement: je vous fournis mes coordonnées bancaires par email sur demande.

    - par chèque ( pour les comptes domiciliés en France )