top of page

Parfois, rarissime peut réellement revêtir tout son sens. C'est le cas pour cette superbe pendule en bronze doré à l'allégorie " du temps qui passe ", reprenant le Chronos imaginé et sculpté par Girolamo Campagna (1552-1625) en 1605. 
Celui-ci, le front haut, les paumettes larges, les paupières lourdes légèrement bombées, les grands yeux, le nez droit et la petite bouche. La modélisation du corps, la taille, les hanches légèrement lourdes sont également caractéristiques de cet artiste.

La comparaison la plus directe est avec la statue en bronze signée de Girolamo Campagna en  1605, livrée à l'abbaye Saint Antoine de Venise. 

Cette magnifique pendule est signée "Le Roy horloger de Madame" ( pour Letizia Bonaparte, mère de Napoléon 1er ), signature utilisée par Basile Charles Le Roy entre 1805 et 1817.
Ce Maître horloger d'exception, probablement le plus prisé de la période impériale, ne collaborait qu'avec les plus grands bronziers : François Rémond (1747 - 1812), Jean André Reiche (1752 - 1817), Pierre-Philippe Thomire (1757 - 1843) et Claude Galle (1759 - 1815). 
Même s'il est "pratique et avantageux" d'attribuer des oeuvres, mes recherches ne m'ont pas permis de pouvoir rapprocher avec certitude cette magnifique pendule à l'un ou à l'autre de ces bronziers. 

Très bel état général, avec sa dorure d'origine. 
Je précise que celle-ci n'a reçu aucun nettoyage, car à mon sens, elle n'en avait pas besoin. 
Toutefois, si l'acquéreur le souhaite, elle pourra l'être de façon adaptée (sans produits agressifs, risquant d'altérer la dorure). 
Numéro N°407 gravé sur l'arrière du socle ainsi que sur le mouvement. 

Époque Empire. 

Comme pour la plupart de mes objets et mobilier d'art, je suis très attentive à pouvoir vous les proposer dans une valeur très basse d'estimation d'expert.

Basile-Charles Le Roy (1765-1828):
Le nom de Le Roy est lié à l’une des plus importantes dynasties d’horlogers parisiens des XVIIIème et XIXème siècles. Basile Le Roy fut le premier horloger de la lignée, mais c’est son fils, Basile-Charles, qui en fut le véritable fondateur, en devenant maître-horloger en 1785 et en créant la même année, sous les arcades du Palais Royal, l’atelier qui restera celui de la famille pendant plus d’un siècle.
Esprit tourné vers l’innovation, Basile-Charles participe aux expositions internationales, dépose des brevets, collabore pour la réalisation des caisses de ses pendules avec les meilleurs artisans parisiens, particulièrement les bronziers Rémond, Thomire, Galle et Reiche.
Il connaît une carrière exceptionnelle et devient horloger de Son Altesse Impériale et Royale Madame Mère, de l’Empereur, du Roi de Westphalie, de Son Altesse Impériale la princesse Pauline, horloger honoraire du Roi Louis XVIII sous la Restauration et du Garde-Meuble de la Couronne.

De nos jours, certaines pendules de l’horloger appartiennent aux plus importantes collections privées et publiques internationales, citons notamment celles conservées au Musée du Louvre et au Ministère de la Guerre à Paris, au Musée Paul Dupuy à Toulouse, aux Musées Royaux d’Art et d’Histoire à Bruxelles et au Musée International d’Horlogerie à la Chaux-de-Fonds.

 

Basile Charles Le Roy: Rarissime pendule signée d'époque Empire.

0,00 €Prix
  • DIMENSIONS

    Hauteur: 38.5 cm
    Socle: 18cm / 12 cm
     

  • LIVRAISON

    Je gère pour vous la livraison en France ainsi qu'à l'international.

    Les modalités d'expédition dépendent de votre localisation. Contactez-moi afin de connaître le montant et préparer l'organisation de votre livraison.

    Je veille à ce qu'un soin tout particulier soit respecté pour un emballage et une protection adaptés à vos achats.

  • PAIEMENT

    - par carte bancaire sur le site ( paiement en ligne sécurisé )

    - par virement: je vous fournis mes coordonnées bancaires par email sur demande.

    - par chèque ( pour les comptes domiciliés en France )

Articles similaires